Confessions d’un économiste « repentito »

Il y a 12 ans, John Perkins publiait un livre choc, Confessions of an Economic Hit Man (Confessions d’un économiste tueur à gages). Le livre a fait partie du top des meilleures ventes selon la liste publiée par le New York Times, mais il est resté assez confidentiel en Europe bien que traduit en Français dans une édition canadienne (Ariane) de 2004 sous le titre : Confessions d’un assassin financier(1), – ici le lien avec le téléchargement libre de cette première version en version française -.
Ces confessions expose des révélations sur la manipulation des économies du monde par la puissance américaine des États-Unis. A l’heure du net, la popularité d’un Julian Assange ou d’un Edward Snowden surpasse de loin celle de John Perkins, cependant J. Perkins doit être considéré comme un des pionniers dans le monde des lanceurs d’alertes (whistleblowers) avec cette publication.

Continuer la lecture de Confessions d’un économiste « repentito »